Menu

Taille du texte : A A A

Logo de fleur
Personnes âgées
S'entourer de liberté

Parce que l’on souhaite que les personnes en perte d’autonomie cognitive et physique conservent leur acquis plus longtemps, offrons-leur un milieu de vie unique et bienveillant.

Notre approche prothétique

Les souvenirs filent, le bonheur reste.

Aux Résidences Ophélia, les bénéficiaires sont dans un milieu fermé, mais sont libres d’y circuler; ils vivent en groupe, mais reçoivent un soutien adapté. La vie en résidence permet de gagner de la liberté grâce à l’approche prothétique qui favorise le maintien de l’autonomie.

Découvrir... Nos pavillons
(     ) Jouer la vidéo
Perte d'autonomie cognitive

4 signes qui indiquent que je devrais m'en inquiéter

On définit l’inaptitude comme étant l'incapacité pour une personne de prendre soin d’elle-même ou de ses biens. Il faut savoir qu’il y a divers degrés d'inaptitude ainsi que plusieurs conditions ou événements qui peuvent l’entraîner. Certes, il peut être difficile d’imaginer cette éventualité, mais mieux vaut prévoir pour se simplifier la vie... et celle de nos proches.

Qu’est-ce qu’un mandat d’inaptitude (ou de protection)?

Un mandat d’inaptitude est un document qui désigne une ou plusieurs personnes (nommées mandataires) qui veilleront à votre bien-être et à administrer vos biens au cas où vous ne seriez plus en mesure de le faire vous-même. Contrairement au testament, ce document donne aux mandataires le droit d’effectuer certaines tâches alors que vous êtes toujours en vie.

Sachez qu’avant d’être valide, un mandat d’inaptitude doit être homologué par un notaire ou un tribunal. Pour ce faire, la personne dite inapte devra subir une évaluation (médicale et psychosociale) qui déterminera si elle est oui ou non déclarée officiellement inapte.

Quelles sont les responsabilités du mandataire?

Selon les points définis dans le mandat, le mandataire doit veiller au bien-être physique et psychologique de la personne inapte en prenant les décisions relatives à son hébergement, ses besoins de base, ses loisirs, ses soins de santé, etc. En ce qui a trait aux biens, le mandataire peut avoir à gérer, entre autres, les revenus, le paiement des factures et les placements de la personne.

Et s’il n’y a pas de mandat?

Si la personne inapte n’a pas de mandat de protection, la loi peut permettre aux proches de celle-ci (mari, femme ou conjoint de fait) de prendre soin de ses besoins de base. Mais le meilleur moyen de simplifier le processus demeure évidemment d’en avoir un. Parlez-en à vos proches!

Pour en savoir plus et trouver toutes les informations nécessaires à ce sujet, consultez le lien suivant :

http://www.curateur.gouv.qc.ca/cura/fr/majeur/index.html

Sa deuxième maison. C’est ainsi que Karen Tanguay définit son milieu de travail, la cuisine du Pavillon du Verger des Résidences Ophélia. Depuis trois ans maintenant, Karen a en charge les dîners et les soupers des résidents, de l’élaboration des menus à la validation de l’appréciation de tous, en passant par les ajustements. Elle l’affirme haut et fort : tout ce qui sort de sa cuisine se doit d’être parfait.


Une question de passion


Toute jeune, Karen passait des heures à cuisiner avec sa grand-mère. D’abord enseignante au préscolaire et travaillant avec les jeunes enfants durant 13 ans, elle ouvre son propre service de traiteur pour les services de garde. C’est ce qui la mènera aux commandes de la cuisine des Résidences.
Au quotidien, Karen fait un travail consciencieux à l’aide de toute une équipe. Elle crée des recettes qui sont ensuite vues par une nutritionniste et prend soin d’aller à la rencontre des résidents afin de leur expliquer ce qui se trouve dans leur assiette. « J’adore le contact avec les résidents et les différentes tâches de mon emploi, que ce soit les commandes ou la gestion de personnel.», affirme-t-elle.


Être cuisinière en chef aux Résidences Ophélia, c’est être en production 7 jours sur 7. Pour Karen, il s’agit d’un métier physique et demandant, mais surtout, unique et gratifiant.


Concocter du bonheur


Il faut savoir que les menus offerts aux résidents et aux employés (note: ce sont les mêmes) sont travaillés toutes les saisons. Même s’il s’agit toujours d’une adaptation, Karen tient à introduire des plats nouveaux et à cuisiner avec de nouveaux aliments tels que les légumineuses, le tofu, etc.


Bien sûr, les fêtes sont synonymes de menus bien spéciaux : repas traditionnel pour Noël, repas de cabane à sucre au printemps et blés d’Inde et Hot-dog en été. La spécialité de Karen selon les résidents? Le spaghetti. « Quand c’est au menu du jour, on en met plus dans les assiettes.», conclut-elle en souriant.

Lire... Notre blogue

Les résidences Ophélia

Vous êtes bien entourés

À Victoriaville et à Trois-Rivières, les résidences Ophélia offrent des services d’hébergement, de convalescence et de répit dans les secteurs public et privé afin que vos proches vivent heureux et en sécurité.
Aux résidences Ophélia, nous croyons que les personnes âgées ou de tous âges en perte d’autonomie cognitive et physique causée par une maladie dégénérative (Alzheimer, Parkinson, démence) ou le vieillissement ont besoin d’un milieu de vie adapté à leur condition médicale et de soins personnalisés. C’est pourquoi nous leur offrons de vivre dans un milieu de vie où ils pourront conserver leurs acquis, continuer de s’épanouir et être les personnes qu’elles ont toujours été.

En savoir plus sur... Notre personnel de soin
Les résidences Ophélia