Menu

Taille du texte : A A A

Faites enfin la différence entre public et privé!

 Lorsque l’on veut choisir un service d’hébergement pour une personne âgée en perte d’autonomie cognitive ou physique, deux choix s’offrent à nous : passer par le système de santé québécois et se faire octroyer une place en ressource intermédiaire ou, plus simplement, choisir une résidence privée. Aux résidences Ophélia, nous offrons à la population de la Mauricie et du Centre-du-Québec les deux types d’hébergement. Vous aussi, vous êtes perdus? Laissez-nous vous expliquer!

Le pavillon Le Saint-Laurent, notre résidence privée

Selon la loi, une résidence privée est un immeuble d’habitation dont le propriétaire possède une certification du ministère de la Santé et des Services sociaux. Effectivement, depuis 2007, toutes les résidences privées du Québec doivent obtenir leur certificat de conformité afin de pouvoir continuer d’offrir leurs services.
Le Pavillon Le Saint-Laurent des résidences Ophélia à Trois-Rivières s’engage donc à respecter diverses exigences du ministère quant à la sécurité, à l’alimentation, à l’accès et à la configuration des lieux de sa résidence.
Il existe plusieurs avantages indéniables à faire le choix d’une résidence privée pour personnes en perte d’autonomie. Le plus alléchant est probablement la simplicité de son accès. Souvent sans longues listes d’attente, ces résidences demeurent une solution facile afin de trouver rapidement une place en hébergement. En plus, sachez que toute personne hébergée devient également admissible à un crédit d’impôt au maintien à domicile pour aîné.
Obtenez plus d’information sur le Pavillon Le Saint-Laurent, seule résidence privée des résidences Ophélia.

Nos ressources intermédiaires

Aux résidences Ophélia, nous possédons également des résidences évoluant dans le réseau public. Le Pavillon du Verger, le Pavillon Marchand, le Pavillon des aînés et le Pavillon Bujold-Lefebvre sont des ressources intermédiaires liées contractuellement au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (le fameux CIUSSS) de la Mauricie et du Centre-du-Québec.
Afin d’obtenir une place en ressource intermédiaire, une personne doit tout d'abord être adressée par son médecin ou par un intervenant social ayant noté chez elle des problèmes d’autonomie l’empêchant de demeurer plus longtemps à la maison.
Les personnes qui répondent aux exigences d’hébergement doivent souvent placer leur nom sur une liste et attendre qu’une place se libère avant d’obtenir les services d’hébergement de la ressource intermédiaire. Une fois leur place trouvée, elles n’ont malheureusement pas toujours le choix du secteur où elles devront déménager.

En résumé

La résidence privée…
… offre aux résidents le choix de leur lieu d’hébergement
… a des chambres disponibles à court terme
… donne droit à un crédit d’impôt

La ressource intermédiaire…
… offre exclusivement des services aux personnes qui ont été adressées par le système de santé québécois
… a souvent une liste d’attente assez longue
… ne laisse pas toujours le choix aux résidents de leur lieu d’hébergement
… offre l’hébergement à un coût ajusté selon les revenus des résidents

 

Vous êtes en attente d’une place en ressource intermédiaire pour un proche? Sachez que des services d’aide à domicile demeurent un bon allié pendant ce moment d’attente.
Au privé, le Pavillon Le Saint-Laurent des résidences Ophélia offre des services d’ergothérapie et de physiothérapie de même que tout autre service pouvant être attaché à votre CLSC. 

Demander une visite...
Au Pavillon Le Saint-Laurent