Menu

Taille du texte : A A A

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative du cerveau qui s’exprime par des pertes cognitives progressives chez la personne atteinte. Lorsqu’un diagnostic est posé, le patient ne possède malheureusement peu d’indices sur l’évolution qu’aura sa maladie. L’Échelle de détérioration globale du Dr Barry Reisberg explique les sept stades de la maladie d’Alzheimer. Il s’agit de la classification la plus couramment utilisée partout sur la planète.

* Note : Comme chaque personne est différente, les divers stades et symptômes de la maladie peuvent être vécus différemment par chaque patient atteint. Les étapes qui suivent donnent toutefois un aperçu général de la façon dont la majorité des patients sont atteints après un diagnostic.

 

STADE 1 : FONCTIONS NORMALES


À ce premier stade, la personne atteinte a encore toutes ses capacités cognitives. Aucun symptôme n’est présent. La maladie ne peut donc pas encore être diagnostiquée par un médecin chez le patient atteint.


STADE 2 : DÉFICIT COGNITIF TRÈS LÉGER


Les symptômes sont encore très peu perceptibles : oubli de mots courants ou de l’endroit où se trouve un objet couramment utilisé. Ces symptômes sont souvent attribués à l’âge de la personne et c’est pourquoi il est encore très peu probable qu’un médecin puisse déceler la maladie.


STADE 3 : DÉFICIT COGNITIF LÉGER


C’est souvent lors de l’apparition de ce stade de la maladie d’Alzheimer que l’entourage de la personne touchée commence à suspecter quelque chose même si la maladie en est encore à un état précoce. Si vous remarquez un ou plusieurs des symptômes suivants chez un proche, il est recommandé de consulter un médecin qui procèdera à des tests plus approfondis, mais bien souvent, il ne pourra que diagnostiquer des troubles de mémoire et assurer un suivi de l’évolution des symptômes afin de valider la possibilité qu’ils soient liés à la maladie d’Alzheimer.

  • Difficulté à trouver le bon mot ou le bon nom;
  • Difficulté à se souvenir du nom de personnes rencontrées;
  • Difficulté à effectuer des tâches professionnelles;
  • Difficulté à planifier ou à organiser quelque chose;
  • Le rangement d’objets au mauvais endroit.


STADE 4 : DÉFICIT COGNITIF MODÉRÉ


Le stade 4 de l’Échelle de détérioration est encore un stade léger de la maladie d’Alzheimer. Souvent, on remarquera une augmentation des symptômes chez la personne atteinte. Ce stade permet habituellement à un médecin traitant de déceler des indices plus évidents de la présence de la maladie.

 

  • Oubli d’événements;
  • Perte de la capacité à résoudre des calculs;
  • Difficulté à effectuer des tâches plus complexes;
  • Oubli de son propre passé;
  • Sautes d’humeur, surtout lors de situations stressantes.


STADE 5 : DÉFICIT COGNITIF MODÉRÉMENT SÉVÈRE


Il s’agit du stade intermédiaire de la maladie d’Alzheimer où des pertes de mémoire plus intenses et une difficulté de raisonnement sont perceptibles chez la personne atteinte. À ce stade, la personne aura souvent besoin de soutien accru de ses proches afin de lui permettre d’accomplir des tâches quotidiennes. C’est souvent à ce stade de la maladie qu’apparaissent les symptômes de désorientation dans l’espace, de perte de la notion du temps, de perte d’autonomie pour l’hygiène corporelle et l’alimentation.


STADE 6 : DÉFICIT COGNITIF SÉVÈRE


Les troubles cognitifs et les pertes de mémoire s’intensifient. À ce stade, une personne ne pourra pas rester à la maison seule et son comportement vis-à-vis de ses proches pourrait être modifié : colère, méfiance, hallucinations, etc. Plusieurs symptômes sont associés au stade 6 de la maladie d’Alzheimer. En voici quelques-uns :

 

  • Oublier son propre nom et son propre passé;
  • Distinguer les visages connus et inconnus, mais avoir de la difficulté à nommer les personnes;
  • Avoir un rythme du sommeil troublé;
  • Présenter des troubles obsessionnels compulsifs (TOC);
  • Se perdre ou errer.


STADE 7 : DÉFICIT COGNITIF TRÈS SÉVÈRE


Puisque ce stade est le plus avancé de la maladie, plusieurs le nomment « phase terminale ». La personne atteinte peut encore prononcer des mots et de courtes phrases, mais n’est plus en mesure de tenir une conversation. Elle est aussi incapable de contrôler ses gestes, ce qui rend ses activités journalières (toilette, hygiène, alimentation) impossibles à effectuer si elle est seule. La personne demande une aide constante par des professionnels.


Les résidences Ophélia accueillent des patients atteints d’Alzheimer présentant des symptômes de stades 4, 5 et 6 et leur offrent des soins et un milieu de vie sécuritaire adapté à leur condition. Vous croyez qu’un proche atteint de la maladie d’Alzheimer pourrait bénéficier de nos services?

Communiquez avec nous→